charles on kweeper http://www.kweeper.com/charles sans la faculté de mémoire, l'homme perd ses capacités cognitives et conceptuelles car il vit uniquement dans l'instant... Thu, 22 Aug 2019 23:59:50 +0100 http://www.kweeper.com/avatars/c50x50/2-charles.jpg Kweeper http://www.kweeper.com/charles Le Culte des Ancetres chez les Bamileke: Tome 1 http://www.kweeper.com/charles/image/6391901 cet essai à caractère sociologique lève un pan sur le rôle, l’importance, l’originalité, et la pratique du culte des Ancêtres dans la culture africaine en général et Bamiléké en particulier. http://www.kweeper.com/charles/image/6391901 Thu, 22 Aug 2019 23:59:50 +0100 charles bamileke La petite histoire du Dadjeu, danse des pays Bamiléké et Bamoun http://www.kweeper.com/charles/image/6391900 Le "Dadjé" est une danse originaire des départements du Noun et du Ndé dans la province de l’Ouest Cameroun. La tenue de danse est un sayon ou gandoura blanc, une serviette au tour du coud et une épée traditionnelle portée en bandoulière. Les danseurs forment un cercle avec au centre les musiciens. Ils ont pour instrument de musique : deux tambours, un grand et un petit, le balafon ou xylophone pour ce qui est du Dadjeu, un quatrième instrument est tout simplement la table sur laquelle est posé le xylophone. Certains danseurs ont un instrument de musique fabriqué à partir de la tige de bambou de raphia. D’autres personnes autour des musiciens secouent une percussion appelé Tchouag. http://www.kweeper.com/charles/image/6391900 Thu, 22 Aug 2019 23:59:04 +0100 charles bamiléké dadjeu danse Sho Madjozi - John Cena http://www.kweeper.com/charles/video/6391829 http://www.kweeper.com/charles/video/6391829 Thu, 22 Aug 2019 21:04:51 +0100 charles Mayra Andrade - Tan Kalakatan http://www.kweeper.com/charles/video/6391828 http://www.kweeper.com/charles/video/6391828 Thu, 22 Aug 2019 21:02:07 +0100 charles radioshic cap vert Une tentative de bio de TOTO GUILLAUME http://www.kweeper.com/charles/image/6391687 http://www.kweeper.com/charles/image/6391687 Thu, 22 Aug 2019 11:21:15 +0100 charles Bubba Sparxxx - Ugly http://www.kweeper.com/charles/video/6390832 http://www.kweeper.com/charles/video/6390832 Mon, 19 Aug 2019 23:08:00 +0100 charles Bangangté, l’histoire d’un peuple insoumis http://www.kweeper.com/charles/sentence/6390477 https://www.auletch.com/bangangte-lhistoire-dun-peuple-insoumis/ http://www.kweeper.com/charles/sentence/6390477 Mon, 19 Aug 2019 14:24:34 +0100 charles 25 DANSES DE DJ ARAFAT EN MOINS D’UNE MINUTE (HOMMAGE À DJ ARAFAT) http://www.kweeper.com/charles/video/6389533 http://www.kweeper.com/charles/video/6389533 Thu, 15 Aug 2019 17:12:15 +0100 charles Poto poto - K-tino http://www.kweeper.com/charles/video/6389180 http://www.kweeper.com/charles/video/6389180 Wed, 14 Aug 2019 00:05:19 +0100 charles Dj Arafat • Live @ Radio Nova http://www.kweeper.com/charles/video/6389011 http://www.kweeper.com/charles/video/6389011 Mon, 12 Aug 2019 20:55:55 +0100 charles dj arafat DJ ARAFAT MOTO MOTO http://www.kweeper.com/charles/video/6389008 DJ Arafat, roi du coupé-décalé, est mort. La Côte d'Ivoire est en deuil ce lundi, suite à la disparition de l’un des plus grands ambassadeurs du coupé-décalé, DJ Arafat. Le coupé-décalé, musique et danse urbaine qui est venu taquiner le zouglou, depuis près de 20 ans maintenant en s'imposant comme le genre qui a fait danser la jeunesse en Côte d'Ivoire et au-delà. Parmi les grands noms du coupé-décalé, il y a la Jet Set avec Douk Saga mais aussi DJ Arafat ou encore Molare. Dj Arafat, qui s’est fait connaître, ironie du sort, par un morceau en hommage à son ami Jonathan disparu dans un accident de moto, c’était en 2000. http://www.kweeper.com/charles/video/6389008 Mon, 12 Aug 2019 20:16:04 +0100 charles coupé décalé dj arafat Attentat de la rue des Rosiers : les services secrets français avaient un pacte avec les terroriste http://www.kweeper.com/charles/image/6388624 Yves Bonnet, l’ancien patron des renseignements français, a reconnu en janvier dernier devant le juge chargé de l’enquête que ses services avaient passé un accord oral avec des membres du groupe terroriste suspecté d’être derrière l’attentat de la rue des Rosiers, révèle ce vendredi 9 août « le Parisien ». Le 9 août 1982, il y a trente-sept ans exactement, trois à cinq terroristes armés de pistolets-mitrailleurs pénètrent dans le restaurant Jo Goldenberg, dans le quartier juif du Marais à Paris. Après avoir lancé une grenade, ils tirent en rafale sur la cinquantaine de clients attablés ce jour-là. L’attaque avait fait six morts et 22 blessés. L’attentat choque le monde entier et le restaurant devient le symbole d’un terrorisme antisémite international. Près de quarante ans plus tard, les auteurs de l’attaque n’ont toujours pas été punis par la justice, car l’enquête a longtemps piétiné. Très tôt pourtant, le groupe terroriste Abou Nidal, mouvance palestinienne armée dissidente de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), est suspecté d’être à l’origine de l’attaque. Malgré ces suspicions, l’ancien patron de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST) accepte d’organiser une rencontre clandestine avec des membres du groupe. Un pacte est scellé ce jour-là, se rappelle l’ancien chef des renseignements : des membres du groupe, qui ne seraient pas les auteurs de l’attaque, sont autorisés à « venir en France, sans risque » d’être poursuivis s’ils acceptent de ne commettre aucun attentat sur le sol français. Les membres d’Abou Nidal auraient même été autorisés à rendre visite en prison aux auteurs du meurtre d’un représentant de l’OLP à Paris. Lors de son audition devant le juge en janvier dernier, toujours selon « le Parisien », Yves Bonnet se serait satisfait des résultats de cet accord, qui aurait selon lui empêcher d’autres attentats dans l’Hexagone jusqu’en 1985. http://www.kweeper.com/charles/image/6388624 Fri, 09 Aug 2019 23:17:16 +0100 charles MC Solaar - Premiere Version de Bouge de la 1990 (Deenastyle - Radio Nova) http://www.kweeper.com/charles/video/6388544 http://www.kweeper.com/charles/video/6388544 Fri, 09 Aug 2019 13:04:38 +0100 charles mc solaar rap dee nasty Francis Bebey - Wuma Te http://www.kweeper.com/charles/video/6388474 Autre extrait de la compile "Lagos Festival" produite par Francis Bebey http://www.kweeper.com/charles/video/6388474 Fri, 09 Aug 2019 00:52:00 +0100 charles afro acoustique francis bebey Willy Le Paape http://www.kweeper.com/charles/image/6388472 Willy le Paape, de son vrai nom Alexandre Dikoumé, est un guitariste qui a imposé une sensibilité particulière dans le Makossa : un mix de rumba et de jazz . On lui doit le titre « Mpula Mwa Moni » rendu célèbre par Manu Dibango. Il est aussi l’auteur des titres Djemba, Tondo Mba etc. Willy le paape a fait partie du « Trio Africain Los Makueson’s » aux côtés de Gérard Akueson et Roger Manga. http://www.kweeper.com/charles/image/6388472 Fri, 09 Aug 2019 00:46:22 +0100 charles Moi, Maryse C écrivain noire et rebelle http://www.kweeper.com/charles/video/6388471 Documentaire sur l'oeuvre et la vie de Maryse Condé par Dimitry Zandronis. http://www.kweeper.com/charles/video/6388471 Fri, 09 Aug 2019 00:30:42 +0100 charles ecrivaine miterrature maryse condé toni morrison noire Francis Bebey - Roméo Na Julietta http://www.kweeper.com/charles/video/6388470 Autre extrait de la compile "Lagos Festival" produite par Francis Bebey http://www.kweeper.com/charles/video/6388470 Fri, 09 Aug 2019 00:26:32 +0100 charles afro acoustique pierre akendengue francis bebey Prosper Nkouri : Mukomande (1974) http://www.kweeper.com/charles/video/6388469 Extrait de la compilation "Lagos Festival" parue en 1974 et produite par Francis Bebey. Prosper Nkouri est un ancien du groupe "Les cheveux crépus" (Congo-Brazzaville). Il a travaillé avec Pierre Akendengue. http://www.kweeper.com/charles/video/6388469 Fri, 09 Aug 2019 00:23:01 +0100 charles afro acoustique pierre akendengue francis bebey Jean Pierre Mocky s'en prend à Serge Kaganski et à la critique http://www.kweeper.com/charles/video/6388468 L'esthétique de la colère : La rythmique, les coups de poing sur la table, les claquement de mains, les retours de voix. Il y a une beauté dans ce type de colère. http://www.kweeper.com/charles/video/6388468 Fri, 09 Aug 2019 00:03:29 +0100 charles jean pierre mocky cinema mashup mocky Plaisir de France Feat Jean PIerre Mocky - "Moteurrrrrrr! http://www.kweeper.com/charles/audio/6388326 http://www.kweeper.com/charles/audio/6388326 Thu, 08 Aug 2019 21:08:37 +0100 charles jean pierre mocky cinema mashup mocky Premier Rang Feat Jean Pierre Mocky "CAMEEEEFLEEEX" http://www.kweeper.com/charles/audio/6388325 http://www.kweeper.com/charles/audio/6388325 Thu, 08 Aug 2019 20:59:07 +0100 charles jean pierre mocky cinema mashup mocky Toni Morrison : Muriel Penicaud et le nano-racisme http://www.kweeper.com/charles/image/6388247 Achille Mbembe l'explique dans son essai "Politiques de L'inimitié": "Le nano-racisme fait maintenant partie intégrante des dispositifs pulsionnels et de la subjectivité économique de notre temps. Ce nano-racisme constitue pour une forme narcotique du préjugé de couleur qui s’exprime dans les gestes apparemment anodins de tous les jours, au détour d’un rien, d’un propos en apparence inconscient, d’une plaisanterie, d’une allusion ou d’une insinuation, d’un lapsus, d’une blague, d’un sous-entendu et, il faut bien le dire, d’une méchanceté voulue, d'une intention malveillante, d'un piétinement ou d'un tacle délibérés, d'un obscur désir de stigmatiser, et surtout de faire violence, de blesser et d'humilier, de souiller celui que l'on ne considère pas comme étant des nôtres" (pages 81-82) http://www.kweeper.com/charles/image/6388247 Thu, 08 Aug 2019 09:42:57 +0100 charles ecrivaine literrature toni morrison noire Alphonse Beni http://www.kweeper.com/charles/image/6388116 C’est en France qu’il va trouver financements et techniciens pour ses films. Pour ce faire, il se lance dans la vague érotico-porno qui fleurit sur les écrans dans les années 1970. Alphonse Beni décroche le rôle principal de "Black love" alias "L'Homme qui voulait violer le monde", un porno-soft signé José Bénazéraf, le pape du film cochon intello-navet. Beni joue "John A. Smith", l'amant de la fille d'un membre des Black Panthers (mouvement d'émancipation des Noirs américains). Alphonse laisse choir la fille et s'en va avec l'argent des Blacks Panthers pour mener une vie de débauche dans le Paris interlope. Il se débarrasse de deux tueurs à gages lancés à ses trousses avant de se faire poignarder par son ex-amante qui récupère le grisbi. Benazéraf, cite Pierre Viansson-Ponté (éditorialiste au Monde), tient des discours sur Truffaut et cite visuellement Godard entre deux "partouzes mornes" (dixit la critique, pas franchement enthousiaste). Le film compte également comme interprètes Alain Tissier, un obscur du cinéma de boules qui finira chez Max Pécas, et Joëlle Coeur, active dans le milieu des années 70 chez Jean Rollin (mais aussi chez Pécas, Jean-Marie Pallardy et Alain Robbe-Grillet). Alphonse Beni est crédité comme co-scénariste. #cinema http://www.kweeper.com/charles/image/6388116 Wed, 07 Aug 2019 11:32:13 +0100 charles cinema ALPHONSE BENI http://www.kweeper.com/charles/image/6388113 Alphonse Beni, acteur et réalisateur camerounais possède une carrière des plus singulières qui soit: jouissant d’une réputation d’auteur « disco » quasiment culte en Afrique, on le voit aussi bien jouer sur les plateaux des comédies érotiques d’Eurociné que faire le ninja approximatif chez cette vieille fripouille de Godfrey Ho. Pourtant, malgré sa flamboyante carrière d’acteur, sa véritable passion est la réalisation ; c’est pourquoi Beni est ici d’abord considéré comme un cinéaste… Il commence sa carrière dans son pays natal, le Cameroun, où il tourne plusieurs courts métrages avant de partir en France. Ainsi, Alphonse Beni peut-il être considéré comme un véritable pionnier du cinéma camerounais, lui qui commence à produire et réaliser des courts-métrages de fiction dès 1971 ("Fureur au poing", "Un Enfant noir") et passe au long format en 1974 avec "Les mecs, les flics, les p…". Pour être un pionnier, il n'en demeure pas moins une exception dans le paysage cinématographique camerounais, et ce à plusieurs titres. D'abord, il est l'un des rares cinéastes qui puisse se targuer d'une véritable indépendance financière vis à vis de l'organisme étatique. Ses films sont majoritairement produits en faisant appel à des capitaux privés étrangers (via des co-productions avec la France, L'Italie ou le Gabon et des accords publicitaires avec par exemple la firme Toyota). Ensuite, il choisit, contrairement à la majorité de ses collègues dont les films décrivent la réalité camerounaise sur un mode documentaire ou auteurisant, d'épouser une forme de narration proche du modèle des séries B occidentales ou asiatiques, s'adaptant au goût du jeune public camerounais, friand de films d'action, de musique pop et de karaté. "Les Mecs les flics, les p..." "Danse mon amour" ou "Saint voyou" ne sont ainsi que des transpositions à la sauce locale des standards occidentaux. Le héros de ces films en étant généralement Alphonse Beni lui-même. #cinema La suite : http://www.nanarland.com/acteurs/acteur-alphonsebeni-alphonse-beni.html http://www.kweeper.com/charles/image/6388113 Wed, 07 Aug 2019 11:29:48 +0100 charles cinema ALPHONSE BENI http://www.kweeper.com/charles/image/6388114 Alphonse Beni, acteur et réalisateur camerounais possède une carrière des plus singulières qui soit: jouissant d’une réputation d’auteur « disco » quasiment culte en Afrique, on le voit aussi bien jouer sur les plateaux des comédies érotiques d’Eurociné que faire le ninja approximatif chez cette vieille fripouille de Godfrey Ho. Pourtant, malgré sa flamboyante carrière d’acteur, sa véritable passion est la réalisation ; c’est pourquoi Beni est ici d’abord considéré comme un cinéaste… Il commence sa carrière dans son pays natal, le Cameroun, où il tourne plusieurs courts métrages avant de partir en France. Ainsi, Alphonse Beni peut-il être considéré comme un véritable pionnier du cinéma camerounais, lui qui commence à produire et réaliser des courts-métrages de fiction dès 1971 ("Fureur au poing", "Un Enfant noir") et passe au long format en 1974 avec "Les mecs, les flics, les p…". Pour être un pionnier, il n'en demeure pas moins une exception dans le paysage cinématographique camerounais, et ce à plusieurs titres. D'abord, il est l'un des rares cinéastes qui puisse se targuer d'une véritable indépendance financière vis à vis de l'organisme étatique. Ses films sont majoritairement produits en faisant appel à des capitaux privés étrangers (via des co-productions avec la France, L'Italie ou le Gabon et des accords publicitaires avec par exemple la firme Toyota). Ensuite, il choisit, contrairement à la majorité de ses collègues dont les films décrivent la réalité camerounaise sur un mode documentaire ou auteurisant, d'épouser une forme de narration proche du modèle des séries B occidentales ou asiatiques, s'adaptant au goût du jeune public camerounais, friand de films d'action, de musique pop et de karaté. "Les Mecs les flics, les p..." "Danse mon amour" ou "Saint voyou" ne sont ainsi que des transpositions à la sauce locale des standards occidentaux. Le héros de ces films en étant généralement Alphonse Beni lui-même. #cinema La suite : http://www.nanarland.com/acteurs/acteur-alphonsebeni-alphonse-beni.html http://www.kweeper.com/charles/image/6388114 Wed, 07 Aug 2019 11:29:48 +0100 charles cinema ALPHONSE BENI http://www.kweeper.com/charles/image/6388115 Alphonse Beni, acteur et réalisateur camerounais possède une carrière des plus singulières qui soit: jouissant d’une réputation d’auteur « disco » quasiment culte en Afrique, on le voit aussi bien jouer sur les plateaux des comédies érotiques d’Eurociné que faire le ninja approximatif chez cette vieille fripouille de Godfrey Ho. Pourtant, malgré sa flamboyante carrière d’acteur, sa véritable passion est la réalisation ; c’est pourquoi Beni est ici d’abord considéré comme un cinéaste… Il commence sa carrière dans son pays natal, le Cameroun, où il tourne plusieurs courts métrages avant de partir en France. Ainsi, Alphonse Beni peut-il être considéré comme un véritable pionnier du cinéma camerounais, lui qui commence à produire et réaliser des courts-métrages de fiction dès 1971 ("Fureur au poing", "Un Enfant noir") et passe au long format en 1974 avec "Les mecs, les flics, les p…". Pour être un pionnier, il n'en demeure pas moins une exception dans le paysage cinématographique camerounais, et ce à plusieurs titres. D'abord, il est l'un des rares cinéastes qui puisse se targuer d'une véritable indépendance financière vis à vis de l'organisme étatique. Ses films sont majoritairement produits en faisant appel à des capitaux privés étrangers (via des co-productions avec la France, L'Italie ou le Gabon et des accords publicitaires avec par exemple la firme Toyota). Ensuite, il choisit, contrairement à la majorité de ses collègues dont les films décrivent la réalité camerounaise sur un mode documentaire ou auteurisant, d'épouser une forme de narration proche du modèle des séries B occidentales ou asiatiques, s'adaptant au goût du jeune public camerounais, friand de films d'action, de musique pop et de karaté. "Les Mecs les flics, les p..." "Danse mon amour" ou "Saint voyou" ne sont ainsi que des transpositions à la sauce locale des standards occidentaux. Le héros de ces films en étant généralement Alphonse Beni lui-même. #cinema La suite : http://www.nanarland.com/acteurs/acteur-alphonsebeni-alphonse-beni.html http://www.kweeper.com/charles/image/6388115 Wed, 07 Aug 2019 11:29:48 +0100 charles cinema Bruce contre-attaque - Un Long métrage de André Koob http://www.kweeper.com/charles/image/6388111 Le premier film Kung Fu français avec Bruce Lee. Synopsis : Homme de main du puissant Sakata, Bruce est arreté par la police. A sa sortie de prison, il est contacté par l'organisation. Mais il a décidé de se ranger et de retrouver sa femme Laura. Wang est chargé de le convaincre. En vain, car Bruce coopère avec la police pour l'aider à retrouver Sophie Reynolds, fille d'un important homme politique italien. L'organisation réagit en faisant deux victimes. Bruce part à l'assaut de ses ennemis. La rencontre avec Wang a lieu au sein du Colisée à Rome. #cinema http://www.kweeper.com/charles/image/6388111 Wed, 07 Aug 2019 11:19:39 +0100 charles cinema Cameroon Connection - Un Long métrage de Alphonse Beni (1985) http://www.kweeper.com/charles/image/6388110 L'incorruptible inspecteur Baïko est chargé d'enquêter sur l'assassinat d'une jeune femme. Entre Paris et Yaoundé, il découvre un réseau de corruption où se mêlent intrigues politico-économiques et sorcellerie... https://www.unifrance.org/film/7922/cameroon-connection http://www.kweeper.com/charles/image/6388110 Wed, 07 Aug 2019 11:17:05 +0100 charles BELOVED - Toni Morrison : http://www.kweeper.com/charles/image/6388093 "On pense à tous ces gens qui sont morts et qui n'ont jamais été enterrés, ensevelis convenablement, qui sont morts en mer par millions, des millions qui sont morts trois ou quatre ans après avoir posé le pied en Amérique. Morts de fatigue sous le fouet, morts de travail et qui n'ont jamais été enterrés, pleurés, dont on n'a pas fait le deuil. Ils sont encore là parmi nous et nous devrions leur prêter davantage d'attention parce qu'ils méritent qu'on porte leur deuil." #toni-morrison http://www.kweeper.com/charles/image/6388093 Wed, 07 Aug 2019 09:34:20 +0100 charles toni-morrison BELOVED - Toni Morrison http://www.kweeper.com/charles/sentence/6388060 https://images.app.goo.gl/Nu1wEDnGH7JHo9Vw9 http://www.kweeper.com/charles/sentence/6388060 Tue, 06 Aug 2019 21:09:06 +0100 charles humour http://www.kweeper.com/charles/sentence/6388002 https://www.facebook.com/YvideroOfficiel/videos/314107462802752/ http://www.kweeper.com/charles/sentence/6388002 Tue, 06 Aug 2019 14:09:23 +0100 charles La place Carnot après la construction du centre d'échanges http://www.kweeper.com/charles/image/6387958 Le centre d’échanges de Perrache est un bâtiment et une plate-forme de correspondance de transport en commun situé cours de Verdun dans le quartier de Perrache, dans le 2e arrondissement de Lyon. Il regroupe une station de métro, une station de tramway, une gare routière et un échangeur entre les autoroutes A6 (vers Paris) et A7 (vers Marseille). Très décrié de par son style et la présence de l'autoroute, il est qualifié de « verrue », de « Blockhaus », de « Goldorak » ou encore de « Connerie du siècle » ce que son architecte René Gagès n'a jamais supporté. #lyon #histoire #place-carnot http://www.kweeper.com/charles/image/6387958 Tue, 06 Aug 2019 10:54:13 +0100 charles place-carnot lyon gare de perrache histoire Le Palais d’ Hiver avant sa fermeture - Photo de 1985 http://www.kweeper.com/charles/image/6387956 Le Palais d’ Hiver avant sa fermeture Sur la droite l’entrée du West Side Club #lyon #histoire http://www.kweeper.com/charles/image/6387956 Tue, 06 Aug 2019 10:42:21 +0100 charles lyon histoire La place Carnot et la gare de Perrache dans les années 60 http://www.kweeper.com/charles/image/6387917 Avec les 3 alcôves de la gare de perrache en arrière-plan, sans la grosse verrue (le centre d'échange et la gare routière) qui bouche la vue aujourd'hui. Un jour il faudra peut-être songer à détruire ou épurer le centre d'échange et la gare routière. http://www.kweeper.com/charles/image/6387917 Tue, 06 Aug 2019 00:30:57 +0100 charles place-carnot lyon gare de perrache histoire Lyon : Carlino en cours d’expulsion, désolation à la mythique pizzeria http://www.kweeper.com/charles/image/6387892 C’est une institution lyonnaise. Une pizzeria mythique du 1er arrondissement, en plein centre-ville, à quelques pas de l’Hôtel de Ville et de l’Opéra. Carlino, installé au cœur de la Presqu’île depuis 1965, connue et fréquentée par tant et tant de lyonnais, est en cours d’expulsion depuis ce lundi matin. Une procédure d’expulsion avait été prononcée par la justice lyonnaise début juin. "Ils nous ont tous pris, regrette Nathalie Carlino. Je dois appeler mes salariés pour leur dire qu’ils sont au chômage. C'est l'oeuvre d'une vie qui est ruinée alors qu'on est dans notre droit". "Les policiers sont venus très nombreux. Vous comprenez, on doit être des délinquants", soupire, dépitée, Madame Carlino. http://www.kweeper.com/charles/image/6387892 Mon, 05 Aug 2019 18:23:39 +0100 charles lyon carlins pizzeria Onipa - My Way http://www.kweeper.com/charles/audio/6387891 http://www.kweeper.com/charles/audio/6387891 Mon, 05 Aug 2019 18:05:26 +0100 charles ghana afrobeat dancehall radioshic "kinsiona franco" Franco / Le TP OK Jazz - Kinsiona http://www.kweeper.com/charles/image/6387845 « Kinsiona » (le chagrin) interprétée par Franco en kintandu, le dialecte de son village natal, Sona Bata. Si le Grand Maître choisit sa langue maternelle, c’est parce que le morceau fait référence à un événement qui a bouleversé sa vie, et l’a laissé de longs mois affligé : la mort de son frère cadet Bavon Marie-Marie, décédé le 05 aout 1970 dans un accident de voiture à Kinshasa. La mort avait cueilli en plein vol l’élan de celui qui était, comme son aîné, chanteur et excellent guitariste soliste. Quelques disques enregistrés avec l’orchestre Négro Succès peuvent encore en témoigner. Cette mort brutale (Marie-Marie n’avait que 28 ans) fut d’autant plus cruelle pour Franco, qu’il s’était brouillé peu avant avec son cadet (pour une histoire de fille, racontent certains). Sa disparition soudaine ne leur laissa pas le temps de se réconcilier, et le deuil de l’aîné n’en fut que plus difficile. « Kinsiona » évoque la mémoire de ce frère perdu, et se termine en crescendo avec les pleurs chantés de Franco, noyés par un océan de cuivres qui confèrent au morceau la solennelle émotion d’une cérémonie funèbre. https://www.youtube.com/watch?v=xG1QrXIDiIM http://www.kweeper.com/charles/image/6387845 Mon, 05 Aug 2019 11:25:16 +0100 charles Jean-Marc Le Bihan, chanteur des rues, figure de la Croix-Rousse, est décédé http://www.kweeper.com/charles/image/6387919 Après plus de quarante ans de chansons, Jean-Marc Le Bihan a tiré sa révérence. Artiste engagé emblématique du quartier de la Croix-Rousse, l’homme, amoureux des mots et de l’humanité est décédé. Poète, à ses heures, slameur avant l’heure, sa silhouette restera sur la Fresque des canuts, qu’il avait rejoint en 2013. « La rue, c’est mon domaine, j’en ai besoin pour me ressourcer, car je m’y sens libre, disait-il, quand on l’interrogeait sur son métier et sa passion. Lui, reconnaissable entre mille, avec sa longue silhouette chapeautée, son visage mangé par une barbe poivre et sel, et ses yeux ardents, chantait l’engagement et se définissait comme un homme en mouvement. Il répétait que « les places publiques appartiennent au Public ». http://www.kweeper.com/charles/image/6387919 Sun, 04 Aug 2019 18:28:58 +0100 charles jean-marc le bihan chanteur lyon croix-rousse Jean-Marc le Bihan - L'HOMME BLESSE http://www.kweeper.com/charles/video/6387792 http://www.kweeper.com/charles/video/6387792 Sun, 04 Aug 2019 18:26:26 +0100 charles jean-marc le bihan chanteur lyon croix-rousse Franco et l'Orchestre OK Jazz - Thomas (Congo, 1960s, Ngoma) http://www.kweeper.com/charles/video/6387791 http://www.kweeper.com/charles/video/6387791 Sun, 04 Aug 2019 18:23:34 +0100 charles rumba Maalem Mahmoud Guinia Boiler Room @ Marrakech http://www.kweeper.com/charles/video/6387425 Un aperçu de l'une des cultures musicales les plus anciennes du monde et du guembri, luth-tambour aux basses hypnotiques. Le guembri est l’instrument totem de la musique et des rites traditionnels gnaoua. L’histoire raconte que c’est l’importation d’esclaves d’Afrique Noire au Maghreb dès le VIIIe siècle qui a amené le guembri au nord du continent, en héritier direct du ngoni malien, au même titre que le banjo qui aura suivi d’autres routes pour se déployer outre-Atlantique. *** Mondialement respecté pour sa maîtrise de l’instrument et son aura de BB King à la marocaine, Mahmoud Guinea s’est frotté à toutes sortes de fusions en partageant notamment la scène avec le batteur Hamid Drake et Carlos Santana pour ne citer qu’eux. Son appétence le poussera à enregistrer une superbe conversation gnaoua-jazz avec le saxophoniste Pharoah Sanders dans "The Trance of Seven Colors" (Axiom Records) en 1994, et plus récemment, un EP intitulé Marhaba – bienvenue, affirmant sa volonté d’ouverture avec une exploration des contrées électroniques à l’anglaise aux côtés de Floating Points et de James Holden, DJ-producteur-chaman. Conscient de la nécessité de préserver ce patrimoine, Mahmoud Guinea perpétuait la tradition à quelques mois de sa disparition en août 2015 en offrant son guembri à son fils, le mââlem Houssam Guinea. Une sortie digne et un leg dont fût témoin le public ému aux larmes de la 18e édition du festival Gnaoua et musiques du monde d’Essaouira. Certains puristes trouvent cependant que les fusions posent problème, qu’elles travestissent l’essence des traditions gnaouia en s’arrangeant de contextes moins spirituels. http://www.kweeper.com/charles/video/6387425 Tue, 30 Jul 2019 00:05:56 +0100 charles gnawa gnaoua guembri maalem maroc radioshic Clément Djimogne - Money Make Man Mad (Sofrito Disco Dub) http://www.kweeper.com/charles/video/6387422 C’est l’histoire d’un jeune élève du lycée classique de Bafoussam qui décide contre l’avis de tout le monde d’abandonner ses études pour se consacrer à la musique. Après un premier 45 tours édité chez Sonafric, il décide de quitter le Cameroun et d’aller en aventure. Destination le Nigeria. Il décide sur un coup de tête d’aller tenter l’aventure nigériane en compagnie de quelques copains. Du Nigeria, il parcourt toute la côte ouest-africaine en jouant dans un groupe appelé The Mighty Flames (Les flammes puissantes). Pendant plusieurs années, il va côtoyer les deux grandes sommités de la musique nigériane de cette époque que sont Fela Kuti et Sonny Okosun. Il est leur collaborateur le plus proche. Une nuit, lors d’un songe, il reçoit l’appel de ses ancêtres qui lui demandent de retourner à la maison dans son Bafoussam natal. Du jour au lendemain, Mystic Djim plie ses bagages, destination le Cameroun. Malgré les supplications de Fela Kuti et Sonny Okosun, Mystic Djim ne reviendra pas sur sa décision. Fela et surtout Okosun, étaient très tristes de le voir partir. Mystic Djim retourne au Cameroun en 1979 avec dans sa valise l’album Money Make Man Mad qui connut un succès retentissant au Nigeria notamment à travers le titre virevoltant Africa. http://www.kweeper.com/charles/video/6387422 Mon, 29 Jul 2019 23:07:05 +0100 charles afrofunk Paris - Face à la polémique, la Caisse d'Épargne annonce le retrait d'un dispositif anti-SDF deva http://www.kweeper.com/charles/image/6387341 Pour empêcher un #SDF de s'abriter devant une de ses agences du XIVe arrondissement, la Caisse d'Épargne a fait installer des poteaux. L'homme s'était installé depuis des mois dans un recoin de l'agence de la Caisse d'Épargne située à l'angle de la rue d'Alésia et de la rue Hippolyte Maindron. Pour le déloger, les responsables de l'entreprise ont fait placer des dizaines de poteaux en métal, le forçant à s'installer en face. Face à la polémique, l'entreprise a annoncé qu'elle allait retirer ce dispositif anti-SDF. Un habitant a pris l'initiative de dévisser ces poteaux. http://www.kweeper.com/charles/image/6387341 Mon, 29 Jul 2019 13:30:18 +0100 charles sdf Paris - Face à la polémique, la Caisse d'Épargne annonce le retrait d'un dispositif anti-SDF deva http://www.kweeper.com/charles/image/6387342 Pour empêcher un #SDF de s'abriter devant une de ses agences du XIVe arrondissement, la Caisse d'Épargne a fait installer des poteaux. L'homme s'était installé depuis des mois dans un recoin de l'agence de la Caisse d'Épargne située à l'angle de la rue d'Alésia et de la rue Hippolyte Maindron. Pour le déloger, les responsables de l'entreprise ont fait placer des dizaines de poteaux en métal, le forçant à s'installer en face. Face à la polémique, l'entreprise a annoncé qu'elle allait retirer ce dispositif anti-SDF. Un habitant a pris l'initiative de dévisser ces poteaux. http://www.kweeper.com/charles/image/6387342 Mon, 29 Jul 2019 13:30:18 +0100 charles sdf Pierre Péan : une obsession rwandaise http://www.kweeper.com/charles/image/6387121 Début 1998, le journaliste cosigne avec Jean-François Bizot, dans L’almanach d’Actuel, un long article esquissant les contours de sa théorie. Dépourvu de la moindre source identifiée et de tout document, l’article passe alors totalement inaperçu. Deux ans plus tard, avec son vieux complice Christophe Nick, Péan repasse à l’offensive, cette fois dans l’éphémère mensuel de Karl Zéro, Le Vrai Papier Journal. Dans une enquête du même acabit, il accrédite la thèse d’un grand complot des chefs d’Etat anglophones de la région des Grands Lacs (Ouganda, Tanzanie…) pour abattre l’avion du président Habyarimana au soir du 6 avril 1994. Et de conclure, à propos des soupçons de complicité de génocide visant la France : « Mitterrand n’y était donc pour rien ». Mais c’est en 2005 que Pierre Péan finira par jeter dans la marre un énorme pavé, avec son livre Noires fureurs, blancs menteurs (Fayard/Mille et une nuits). Un ouvrage dans lequel le journaliste affirme s’attaquer à la « version officielle » du génocide des Tutsi, fruit, selon lui, de multiples manipulations. S’appuyant abondamment sur l’enquête du juge antiterroriste français Jean-Louis Brugière, alors en charge d’une instruction controversée portant sur l’attentat contre l’avion du président Habyarimana, le journaliste-écrivain attribue ce crime – qui servit de signal déclencheur aux génocidaires – aux hommes du Front patriotique rwandais (FPR) de Paul Kagame. La thèse prospérera pendant près de quinze ans, avant de s’effondrer sur elle-même en décembre 2018, les magistrats français ayant repris le dossier estimant, dans leur ordonnance de non-lieu, ne pas disposer d’éléments probants pour renvoyer devant la cour d’assises les neuf Rwandais mis en cause par leurs prédécesseurs. À l’époque, Pierre Péan va même plus loin puisqu’il accuse Paul Kagame d’avoir organisé l’attentat dans le dessein de provoquer le génocide. « Dans la phase ultime de sa stratégie de conquête de pouvoir, Kagame a planifié l’attentat, donc planifié aussi sa conséquence directe : le génocide des Tutsis perpétré en représailles », écrit-il. Péan relaie également la thèse du double « génocide », chère aux négationnistes de tous bords : « Peut-on encore parler du génocide des Tutsis alors que, depuis 1990, le nombre de Hutus assassinés par les policiers et militaires obéissant aux ordres de Kagame est bien supérieur à celui des Tutsis tués par les miliciens et les militaires gouvernementaux ? », s’interroge-t -il. http://www.kweeper.com/charles/image/6387121 Sun, 28 Jul 2019 11:49:44 +0100 charles pierre péan rwanda genocide Mort de Pierre Péan, figure emblématique du journalisme d’enquête français http://www.kweeper.com/charles/image/6387118 La méthode de travail de Pierre Péan s’inscrivait dans le temps long, avec la sortie d’un livre chaque année ou tous les deux ans. Franc-tireur, il ne comptait pas que des amis parmi les journalistes d’investigation. Il fustigeait notamment ceux qui « se contentent de publier le procès-verbal d’audition qu’un juge ou un avocat leur apporte tout cuit dans le bec. […]. C’est un journalisme de réécriture. Moi, je fais du journalisme d’initiative : je choisis mon sujet et ne me mets pas à la remor­que des juges », confiait-il ainsi à Télérama en 2012, avouant qu’« on touche de la matière sale, donc on a les mains sales ». « Ce qui m’intéresse, ce sont les pouvoirs », répétait-il souvent. Véritable électron libre, il n’a jamais réellement fait partie d’une rédaction, préférant officier depuis son domicile de Bouffémont, dans le Val-d’Oise, « au vert ». Son bureau se situait au fond du jardin, dont il adorait s’occuper. Il avait été fait chevalier de la Légion d’honneur en 2013 par Aurélie Filippetti, alors ministre de la Culture et de la Communication. http://www.kweeper.com/charles/image/6387118 Sun, 28 Jul 2019 11:42:58 +0100 charles pierre pean edwy plenel investigation enquête journalisme Pierre Péan parle d’Ali Bongo et de ses amis corses http://www.kweeper.com/charles/audio/6387116 Au début des années 1960, Pierre Péan avait servi au Gabon en tant que coopérant. Il avait notamment assisté au renversement du président Léon M’ba et avait conservé des liens avec les élites gabonaises. Au crépuscule de sa carrière, il publiera d’ailleurs chez Fayard une suite à cet ouvrage (Nouvelle affaires africaines, mensonges et pillages du Gabon), ce qui lui vaudra une condamnation en diffamation face au président Ali Bongo Ondimba. http://www.kweeper.com/charles/audio/6387116 Sun, 28 Jul 2019 11:38:53 +0100 charles Pierre Péan parle de : « Comme ils vivaient » à la recherche des derniers Juifs de Lituanie http://www.kweeper.com/charles/audio/6387115 137 346. C’est le nombre de Juifs assassinés en cinq mois par le colonel SS Karl Jäger, responsable des Einsatzgruppen de Lituanie. Dans un rapport glaçant, daté du 1er décembre 1941, ces meurtres sont consignés en détail. Jean Grégor, lorsqu’il découvre le rapport, refuse l’idée que des vies soient réduites à une ligne dans un document administratif. Il décide alors avec son père, Pierre Péan, de reconstituer le monde perdu de ces Juifs, englouti par la machine à broyer nazie. http://www.kweeper.com/charles/audio/6387115 Sun, 28 Jul 2019 11:34:22 +0100 charles pierre péan nazisme enquête investigation Pierre Pean : Derniers Entretiens http://www.kweeper.com/charles/audio/6387111 Pierre Péan livre ici quelques clefs de son parcours : ses démêlés avec Edwy Plenel, ses premiers pas au Gabon face à la "Françafrique", et surtout une de ses premières enquêtes aussi peu connue qu'extraordinaire sur la manière dont la France a secrètement fourni la bombe nucléaire à Israel après la guerre de Suez... http://www.kweeper.com/charles/audio/6387111 Sun, 28 Jul 2019 11:21:28 +0100 charles pierre pean edwy plenel investigation enquête journalisme Lydie Bastien, la diabolique de Caluire http://www.kweeper.com/charles/image/6387107 Qui a trahi Jean Moulin et le Général Delestraint ? L'énigme est enfin levée dans ce livre grâce à Pierre Péan: René Hardy est bien au cœur de la trahison, mais pas comme acteur principal. Elle s'appelait Lydie Bastien. Devenue en 1943 la maîtresse de René Hardy, elle fut à l'origine de la trahison fatale au chef de la Résistance. Le journaliste Pierre Péan élucide un mystère vieux de cinquante ans. René Hardy fut un jouet aux mains d'une femme - Lydie Bastien, sa maîtresse d'alors - à laquelle il était pitoyablement soumis et qui, elle, travaillait pour les Allemands! Elle est responsable non seulement de l'arrestation de Jean Moulin, mais aussi de celle du général Delestraint: les deux patrons - politique et militaire - de la Résistance intérieure doivent donc tous deux leur chute, à quelques jours d'intervalle, à une beauté de 20 ans, jamais inquiétée et morte récemment à Paris, en 1994. Après la sortie de sa biographie "Vies et morts de Jean Moulin", dans laquelle il s'interrogeait sur le rôle exact de ce personnage mystérieux, Pierre Péan fut contacté par Victor Conté, l'exécuteur testamentaire de Lydie Bastien: elle l'avait chargé de faire savoir, après sa mort, la vérité sur son rôle, à condition de trouver de «bonnes oreilles». A partir des confidences recueillies par Victor Conté, Pierre Péan a entrepris une enquête sur la vie de cette femme fascinante, dénuée de toute morale, et qu'il a, s'efforçant de rester poli, baptisée «la Diabolique de Caluire». Selon ces aveux d'outre-tombe, Lydie Bastien était en fait l'amante de Harry Stengritt, adjoint de Klaus Barbie et responsable à Lyon de la collecte des renseignements auprès de sources françaises. Chargée de séduire René Hardy, personnage important de l'Armée secrète en tant que patron de Résistance-Fer, elle l'aborde dans un café où il a ses habitudes et parvient à ses fins avec une rapidité foudroyante. Le résistant succombe au point de déraisonner: en violation de toutes les consignes de sécurité, il met Lydie Bastien dans le secret de ses activités moins de dix jours après leur rencontre !!! Elle apprend rapidement l'existence de «Max», ainsi que les violents conflits qui l'opposent au mouvement Combat d'Henri Frenay. Elle récupère le message du rendez-vous avec le général Delestraint, qu'elle transmet à Barbie, et organise le voyage au cours duquel René Hardy sera secrètement arrêté puis relâché après avoir accepté le marché proposé par Barbie. Lydie Bastien sera grassement payée en bijoux par Barbie pour sa réussite. Elle semble n'avoir jamais agi que par intérêt, comme l'atteste le récit de sa vie reconstituée par Pierre Péan. Elle s'investit dans le truquage des deux procès de René Hardy, non par affection pour l'ancien résistant, qu'elle a laissé tomber depuis longtemps - elle a même monnayé à la presse à scandale les lettres d'amour qu'il lui avait envoyées! - mais parce que leurs sorts sont liés. Sa jeunesse durant - elle n'a que 22 ans en 1945 - elle passera d'un homme à l'autre, avec un penchant exclusif pour les riches ou les influents. Parmi eux, Ernest de Gengenbach, prêtre défroqué devenu écrivain surréaliste, a satisfait tous ses caprices, l'introduisant dans les milieux littéraires parisiens et convainquant même Olivier Messiaen de donner un récital uniquement pour elle. Ernest de Gengenbach livrera son expérience d'amant torturé par cette «luciférienne» dans un livre, "L'Expérience démoniaque", publié en 1949 aux Editions de Minuit. Il y décrit une «beauté fatale» cachant une «âme onduleuse et glaciale de reptile», passionnée d'occultisme, de spiritisme, abjurant dans le blasphème et un nietzschéisme de série B un passage douloureux dans un pensionnat religieux. Elle dit vouloir se «libérer du joug du Bien et du Mal»: «Les hommes ne sont que des pions d'échiquier, marionnettes à manœuvrer.» Sa collection de «marionnettes» sera très éclectique. Un riche magnat - qu'elle appelait «le vieux» - arrêté pour collaboration économique. Un escroc pour esprits crédules, Maha Chohan, chef de la Fraternité blanche universelle, qui se prétend descendant de Gengis Khan et prince de l'Agartha, royaume souterrain du Tibet. Accusé d'être un «imposteur», le mage sera interdit de séjour en France en 1950 et la police le soupçonne d'être un ancien nazi passé au service de l'Est. Puis Samuel Ogus, richissime homme d'affaires qui fait de l'import- export avec les pays de l'Est, très lié aux milieux financiers du PCF. Il se suicidera en 1955. Lydie Bastien part alors pour Bombay, où elle se fiance à un maharaja et crée le Conseil international pour la recherche sur la nature de l'homme, dont elle parvient à faire inaugurer le centre new-yorkais par Eleanor Roosevelt. Installée ensuite aux Etats-Unis, elle signe, sous le nom d'Ananda Devi, des articles sur l'hypnotisme et le yoga, thèmes qui la rapprochent d'Aldous Huxley, avec lequel elle travaille sur les «expériences de la conscience». A la suite d'une affaire ennuyeuse - l'un des paumés qui l'entourent se jette par sa fenêtre - elle revient à Paris, où elle fonde le Centre culturel de l'Inde, sous le patronage d'André Maurois. Mais elle ajoute à son hobby de prêtresse pour illuminés des activités plus concrètes: un bar-discothèque à Montparnasse, Le Boucanier, qui lui sert surtout de lieu de rendez-vous pour sa nouvelle spécialité occulte: «intermédiaire» pour affaires en tout genre en Afrique. Elle a créé à cette fin la Panafrican Trade and Investment Corporation (Patic), basée à Monrovia: une officine de corruption pour obtenir des marchés en faveur d'entreprises occidentales. L'enquête de Pierre Péan sur cette aventurière exceptionnelle donne raison à Henri Frenay, qui voyait en l'affaire Hardy «l'épisode le plus douloureux de la Résistance française» et qui avait émis l'hypothèse que Lydie Bastien fût un «agent allemand». Elle permet aussi de comprendre l'une des dernières confidences de René Hardy, peu avant sa mort: «Les femmes et les putains furent mon problème: savoir les distinguer, c'est une épreuve, quoi qu'on en dise, fort difficile.» http://www.kweeper.com/charles/image/6387107 Sun, 28 Jul 2019 10:32:32 +0100 charles pierre pean jean moulin resistance klaus barbie calorie lyon histoire